Chauffage et température de spa

Chauffage et température de spa

Le chauffage est sans aucun conteste un élément primordial pour le bon fonctionnement de votre spa. L’eau ne peut pas monter toute seule à 40 degrés et il faut bien que quelque chose s’en occupe. Ce quelque chose, c’est le chauffage dont la puissance doit être suffisante pour permettre à l’eau d’une cuve de grimper assez rapidement. Le réchauffeur tubulaire électrique et très utilisé et vous ne pourrez sans doute pas y échapper.


La température de votre spa

Il faut savoir que l’eau d’un spa se doit d’être chaude pour apporter des bienfaits à votre corps. Ceci étant il faut être un peu plus précis. A savoir que l’eau doit être comprise en 32 et 40 degrés selon les personnes et le temps d’utilisation.

Vous pourrez dépassez les 38 degrés si vous êtes un adulte en bonne santé mais il faudra veiller à ne pas prolonger votre bain plus de 10 minutes. Pour une utilisation prolongée, supérieure à 10 minutes, il est préférable d’avoir une température d’eau comprise entre 32 et 35 degrés. Même chose pour les enfants et les femmes enceintes pour qui une eau supérieure à 35 degrés peut se révéler néfaste.

Il est important de posséder un thermomètre fiable pour ne pas surchauffer son eau inutilement. Certains thermomètres usagés, de mauvaises qualités ne sont pas précis où peuvent donner une mauvaise température. Investir dans un thermomètre de qualité vous permettra de faire des économies voire de ne pas mettre en danger la santé des baigneurs.

En fonction de la puissance et du volume de la cuve de votre spa, le temps de chauffage nécessaire varie. Par exemple un chauffage de 1 KW à besoin de 35 secondes pour augmenter la température d’un degré d’une cuve. Il faudra seulement 5 secondes pour un chauffage de 7 KW pour augmenter la température d’un degré de cette même cuve.

Les différents types de chauffage

Pour faire simple, pourquoi ne pas se tourner vers un spa avec un réchauffeur éclectique intégré ?

Pour faire simple, pourquoi ne pas se tourner vers un spa avec un réchauffeur éclectique intégré ?

Le rôle du chauffage semble évident dans la cadre du spa. Il doit évidement permettre à l’eau de votre spa de se maintenir entre 32 et 40 degrés mais pas seulement. En effet, le chauffage doit aussi être capable de chauffer l’air qui est envoyé par les buses. A mon avis un massage avec des buses qui envoient de l’air froid risque de ne pas être si agréable.

Dans tous les cas, pour chauffer votre eau, vous n’avez pas des milliers de possibilités qui s’offrent à vous et vous devrez vous tourner vers un chauffage électrique ou un échangeur thermique. Regardons de plus prés les différences et les avantages de ces derniers.

  • Le chauffage électrique : Il existe deus types de chauffages électriques. Le premier est assez courant et est directement en contact avec l’eau. Le second est moins utilisé et moins proposé par les constructeurs. Ce dernier a la particularité de ne pas être en contact avec l’eau. Quoiqu’il en soit, ni le prix ni l’efficacité ne varient ici. En contact ou sans contact avec l’eau, le chauffage éclectique possède quasiment les mêmes performances.
  • L’échangeur thermique : C’est une solution aussi économique qu’efficace. En effet, cet échangeur doit être relié à un système de chauffage (pompe à chaleur, panneau solaire, chaudière). L’eau monte alors en température plus rapidement et vous ferez donc des économies.

A savoir

  • Pour les inconditionnels du spa qui l’utilisent quotidiennement, il vaudra mieux utiliser l’eau déjà chaude d’une chaudière de chauffage central.

Souhaitez-vous donner votre avis sur cet article ?Pas de commentaires, pourquoi ne pas en laisser un ?